Marche Pour la Paix en RCA / Gala de bienfaisance Espoir Pour la RCA

Flyer March for Peace.Hope for CARLe 31 mai 2013, SEWA USA, une organisation centrafricaine basée à  Washington D.C., organise une marche pour la paix en République Centrafricaine (RCA) et un gala de bienfaisance pour collecter des fonds pour son opération de dons en matériel médical pour les hôpitaux en RCA.

Pour plus d’information, écrire à l’organisation à coordinator@ussewa.org ou appeler le +1 202-640-3179 ou +1 703-402-9142.

Que Dieu vous bénisse!

 

 

 

 

Cliquer sur la photo pour l’agrandir

 

March for Peace in CAR / Hope for Central African Republic Fundraiser

Flyer March for Peace.Hope for CAR

 

On May 31, 2013, SEWA USA, a Central African organization based in Washington D.C., is organizing a march for peace in the Central African Republic (CAR) and a fundraiser  to collect funds for its medical donations operation for hospitals in CAR.

For more information, email the organization at coordinator@ussewa.org or call +1 202-640-3179 or +1 703-402-9142.

God bless you!

 

 

 

Click on the picture to increase its size

 

L’opération de dons en matériel médical

SEWA USA LogoSEWA USA s’implique

SEWA USA (signifie “Famille” en Sango, la langue nationale en RCA) est une organisation apolitique, affiliée à aucun groupe religieux ou ethnique, à but non lucratif, qui est axée sur la promotion de la RCA, l’amélioration de la qualité de vie des immigrants de la RCA et d’Afrique en général, ainsi que l’éducation et l’autonomisation des femmes. Les crises politique, sécuritaire et humanitaire actuelles ont poussé l’organisation à s’impliquer dans les efforts visant à soulager les souffrances de la population.

 

 

Collecte de fonds pour des dons en matériel médical: “Nous sommes la République Centrafricaine” (“We Are Central African Republic”)

Devant la situation actuelle en RCA, SEWA USA a lancé une opération de collecte de fonds pour acheter du matériel médical et le livrer aux centres de santé et hôpitaux du pays — “Nous sommes la République Centrafricaine” ou  We Are Central African Republic. Pour l’instant, l’opération est concentrée sur Bangui pour des raisons de contraintes financières et de sécurité.

La  Diaspora centrafricaine aux USA et au Canada participe à cet effort. SEWA USA organise des conférences téléphoniques tous les deux jours pour finaliser l’opération, jusqu’à l’achat et la livraison du matériel médical à Bangui. La Croix Rouge centrafricaine est le point focal de l’opération à Bangui.

L’ONG chrétienne P.A.S. MPTN est partenaire avec SEWA USA dans l’opération “We Are Central African Republic”, tout comme l’est Urgences 236 (en référence à l’indicatif de la RCA), une coalition d’organisations centrafricaines qui collecte actuellement des dons pour les envoyer en RCA. De plus, la Radio Tongolo, un projet de l’association Centrafrique Expertise, apporte un appui technique à SEWA USA et Urgences 236.

SEWA USA a ouvert un compte à The Columbia Bank (“SEWA USA Trust, The Columbia Bank, Routing# 055002338, Account# 3737009978”) pour récolter ces fonds. Les personnes intéressées peuvent contacter SEWA USA à coordinator@ussewa.org pour envoyer leurs dons.

Que DIEU vous bénisse!

 

Lire plus:

Gala de bienfaisance Espoir Pour la RCA (“Hope for CAR Fundraiser”)

 

Read also in English

 

 

 

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

SEWA USA LogoSEWA USA s’implique

SEWA USA (signifie “Famille” en Sango, la langue nationale en RCA) est une organisation apolitique, affiliée à aucun groupe religieux ou ethnique, à but non lucratif, qui est axée sur la promotion de la RCA, l’amélioration de la qualité de vie des immigrants de la RCA et d’Afrique en général, ainsi que l’éducation et l’autonomisation des femmes. Les crises politique, sécuritaire et humanitaire actuelles ont poussé l’organisation à s’impliquer dans les efforts visant à soulager les souffrances de la population.

 

 

Collecte de fonds pour des dons en matériel médical: “Nous sommes la République Centrafricaine” (“We Are Central African Republic”)

Devant la situation actuelle en RCA, SEWA USA a lancé une opération de collecte de fonds pour acheter du matériel médical et le livrer aux centres de santé et hôpitaux du pays — “Nous sommes la République Centrafricaine” ou  We Are Central African Republic. Pour l’instant, l’opération est concentrée sur Bangui pour des raisons de contraintes financières et de sécurité.

La  Diaspora centrafricaine aux USA et au Canada participe à cet effort. SEWA USA organise des conférences téléphoniques tous les deux jours pour finaliser l’opération, jusqu’à l’achat et la livraison du matériel médical à Bangui. La Croix Rouge centrafricaine est le point focal de l’opération à Bangui.

L’ONG chrétienne P.A.S. MPTN est partenaire avec SEWA USA dans l’opération “We Are Central African Republic”, tout comme l’est Urgences 236 (en référence à l’indicatif de la RCA), une coalition d’organisations centrafricaines qui collecte actuellement des dons pour les envoyer en RCA. De plus, la Radio Tongolo, un projet de l’association Centrafrique Expertise, apporte un appui technique à SEWA USA et Urgences 236.

SEWA USA a ouvert un compte à The Columbia Bank (“SEWA USA Trust, The Columbia Bank, Routing# 055002338, Account# 3737009978”) pour récolter ces fonds. Les personnes intéressées peuvent contacter SEWA USA à coordinator@ussewa.org pour envoyer leurs dons.

Que DIEU vous bénisse!

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

 

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Pillage a Boy-Rabe2

 

Autre pillage à Boy-Rabe

“Le vendredi 16 avril, aux environs de 9 heures du matin des habitants de Boy-Rabe ont reçu la visite des Seleka qui étaient venus les dépouiller de leurs biens, tels que des téléviseurs, matelas, canapés, frigidaires, fournitures scolaires, chaussures et habits, motos, et ordinateurs.”

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

 

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

Another victim of Seleka at hospital in Bangui

 

Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

“Ce qui s’est passé est tout simplement TRISTE !!! Mon pays est tombé bas ; très bas !!! (…) Une infirmière se plaint de la présence de ‘ces hommes en armes.’ (…)”

 

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

 

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

Victim of Seleka at hospital in Bangui

 

Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

“Mon pays est tombé bas ; très bas !!! La souffrance est à son paroxysme, surtout que personne ne sait quand cela va s’arrêter !!! Le service de traumatologie est débordé !!!”

 

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

Pillage a Boy-Rabe

Pillage à Boy-Rabe

Le dimanche 18 avril, vers 4 heures du matin, des éléments de la rébellion Seleka ont investi le quatrième arrondissement, précisément dans le quartier de Boy-Rabe, alors que les habitants étaient encore au lit. Ils ont cassé les portes des maisons.(…) En fait, ils n’étaient pas venus pour un désarmement; ils étaient venus pour piller, voler, tuer, prendre l’argent des pauvres gens.”

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

 

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

Seleka invading the city hall of Bangui

 

Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

Au moment où ils prenaient la capitale Bangui le 24 mars, des membres de la Seleka ont pillé des biens publiques et privés, y compris la Mairie de Bangui comme sur cette image.

 

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English

 

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

Un homme tue par la Seleka

 

Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

L’ONG P.A.S. MPTN a enregistré une dizaine de meurtres et disparitions à Boy-Rabe, après l’attaque de Seleka sur ce quarter entre le 16 et le 18 avril.

 

 

 

 

Lire plus:

Les dégâts causés par la Seleka en RCA

Bangui

Dans d’autres villes du pays

Réactions internationales

Quelques chiffres et données sur la situation humanitaire

Quelques rapports et témoignages: “Seleka n’est pas venue pour désarmer mais pour piller et nous tuer”

Quelques rapports et témoignages: Un citoyen centrafricain visite des hôpitaux de Bangui

Quelques rapports et témoignages: “La situation est véritablement chaotique”

Quelques rapports et témoignages: Un homme amputé pour avoir protesté après que sa ville ait été brûlée par Seleka

D’autres images: Un jeune garçon victime de la Seleka

D’autres images: Manifestations contre les viols

D’autres images: Un homme tué par la Seleka à Boy-Rabe

D’autres images: Des membres de la Seleka ayant envahi la Mairie de Bangui

D’autres images: Pillage à Boy-Rabe

D’autres images: Victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre victime de la Seleka dans un hôpital à Bangui

D’autres images: Autre pillage à Boy-Rabe

Opération de dons en matériel médical pour la RCA

 

Plus d’images sur Flickr

 

Read also in English